Evénements EFUS

3/10/18, Bordeaux : "Stratégie Européenne de protection de l’espace public", table ronde Preventica

L’espace public connait une plus grande vulnérabilité liée aux actes de malveillance, de violence, de terrorisme. Les attentats survenus à Bruxelles, Nice, Barcelone, Liège constituent les exemples les récents et significatifs auxquels les autorités locales sont confrontés. La plupart de nos villes organisatrices d’évènements sportifs , sociaux , culturels ont du prendre des nouvelles mesures de prévention et de sécurisation , en témoigne l’organisation de la braderie de Lille, ou la récente menace à Bruxelles d’attentat sur la Grand Place lors du retour de l’équipe des Diables Rouges du Mondial. Il revient donc aux autorités publiques locales d’assurer la protection des espaces publics et de garantir la sécurité des usagers. Outre les moyens humains, le gardiennage, les forces de police, les agents de prévention, des moyens matériels ont été mobilisés tels la vidéo-surveillance, la techno-prévention, l’usage de drones. Urbanistes et architectes intègrent de nouvelles conceptions devant permettre la construction d’espaces publics adaptés aux situations aussi critiques que les attentats. Corollairement , les sites sensibles tels les centrales nucléaires, électriques, les ports, les gares , les usines de type Seveso, font l’objet d’une réflexion nouvelles à la mesure des risques. Faisant suite à l’adoption de la Déclaration de Nice sur la prévention de la radicalisation et la sécurisation des espaces publics du 29 septembre 2017, la Commission Européenne a lancé un appel à propositions dans le cadre du Fonds européen de Sécurité Intérieure avec le projet PACTESUR.

Thème(s) lié(s) à cet article

Agenda