Forum Belge pour la Prévention et la Sécurité Urbaine

Autres événements

Les jeunes et la police

PROGRAMME

Les relations entre les jeunes et la police sont souvent émaillées de
difficultés, tensions et sans doute d ?une certaine appréhension
réciproque. Il n’est pas rare que la police considère les jeunes comme
potentiellement fauteurs de troubles, surtout s’ils restent en groupe et
qu’ils sont bruyants ; de la même manière, les jeunes peuvent avoir
tendance à voir dans certaines interventions policières, un caractère
essentiellement irritant et non pas une protection.

Ces constats, qui ne sont certainement pas des généralités, font
l’objet de nombreuses réflexions de la part de divers acteurs dont les
Services droit des jeunes (et la Ligue des droits de l’Homme, le Délégué
général aux droits de l’enfant).

Par contre, le droit applicable à l ?intervention policière vis-à-vis
des jeunes est méconnu ; et le droit positif est loin de répondre à
toutes les questions qui se posent aux praticiens.

C’est sur ces derniers aspects que le Service droit des jeunes de
Bruxelles et le Centre de recherches criminologiques de l’ULB entendent
s’arrêter à l’occasion d’une journée d’étude : rappeler les
dispositions légales s’appliquant à l’intervention policière vis-à-vis
de jeunes en pointant en particulier les questions qui semblent ne pas
recevoir de réponse claire.
Ceci concerne toutes les étapes de l’intervention policière : le
contrôle d’identité, les différentes formes de fouille, l’arrestation,
l’audition, l’interrogatoire, la visite domiciliaire, la perquisition, mais aussi l’intervention de la police à l’école, les dépositions, les plaintes, les recours, saisies et confiscations,...

Objectifs : Clarifier tous les aspects juridiques de la relation entre
les jeunes et la police d’une manière vulgarisée pour s’adresser à un
large public, composé en grande partie de non-juristes

_ Date : le 3 février 2012 de 8h45 à 17h15

Lieu : ULB. Auditoire Lameere (S.UB2-252A) - square Jean Servais
Groupe G, 1050 Bruxelles (accessible en tram 25 ou 94, en bus 71 ou 72
ou encore en train : gare d’Etterbeek).

Public : travailleurs sociaux des secteurs de l’aide à la jeunesse,
des maisons de jeunes, des maisons de quartiers, juristes, avocats,
policiers, criminologues, procureurs (notamment jeunesse), juges (de la jeunesse, d’instruction,...), éducateurs (notamment d’IPPJ, de Saint-Hubert, SAMIO, API,...), SPF Justice, parlementaires et attachés,...

Frais d’inscription : 65 euros (comprenant une farde de documentation,
les pauses café et le repas du midi) ; 10 euros pour les étudiants sur
présentation d’une carte d’étudiant (sans repas).
A verser sur le compte 068-2061015-83 du BADJ - SDJ Bruxelles (l’inscription est effective à la réception du payement)

Inscription : exclusivement par internet sur le site

Cette journée est agréée par l’OBFG et par l’Institut de
formation judiciaire (L’IFJ ne prend pas en charge les frais éventuels
des personnes qui s’inscrivent mais ne sont pas effectivement
présentes. Il est toutefois permis de se faire remplacer par un
collègue qui signe la liste de présence mentionnant son nom et sa fonction à côté du nom du collègue remplacé).
Journée d’étude réalisée en partenariat avec la Commission jeunesse de
la Ligue des droits de l’Homme, le Délégué Général aux Droits de l’Enfant, le Journal du droit des Jeunes et le Centre Interdisciplinaire des droits de l’enfant.

Avec le soutien de la Fédération Wallonie-Bruxelles

Dans la même rubrique

Thème(s) lié(s) à cet article

Nos thématiques

Agenda

16
11
2017


24
10
2017


19
10
2017