Forum Belge pour la Prévention et la Sécurité Urbaine

Thématiques

Habiter en sécurité : La Direction générale Sécurité et Prévention au salon Batibouw

Voici un article de la revue "Prevue" de février 2008 relatif aux outils présentés au salon Batibouw en matière de sécurisation des bâtiments.

Les cambriolages représentent un des cinq principaux phénomènes de criminalité en Belgique.

En 2006, 57 246 cambriolages ont été enregistrés en Belgique (source : Police fédérale).

Pour éviter d’être victime d’un cambriolage, il est nécessaire que chacun sécurise son habitation. En effet, cela n’arrive pas qu’aux autres. Il est toutefois possible de contrer les tentatives de cambriolages par le biais de mesures simples. Or, de nombreuses habitations sont encore trop peu, voire pas du tout protégées contre le cambriolage.

La sécurité est un concept à intégrer dans le cadre de l’habitation. Ce n’est souvent qu’après avoir subi un vol ou un cambriolage que la plupart d’entre nous recherchent de meilleurs moyens de protection ou ont recours à des expédients qui coûtent encore plus cher.

Nous devons tendre vers un concept intégral en matière de sécurisation des habitations visant non seulement la sécurité anti-cambriolage, mais également la protection contre les incendies. Comme mentionné ci-dessus, le cambriolage représente une des principales formes de criminalité dans notre pays et, chaque année, on dénombre toujours beaucoup trop de victimes d’incendies dans des habitations.

Pour ces raisons, il convient de rechercher une synergie claire et cohérente entre les aspects préventifs du cambriolage et ceux de l’incendie.

Chaque année, depuis 10 ans déjà, la Direction générale Sécurité et Prévention est présente à Batibouw pour dispenser de nombreux conseils en matière de prévention contre les cambriolages.

Des conseillers en technoprévention informent ainsi les particuliers sur les différents moyens permettant de sécuriser leur habitation.

Le matériel didactique, comme les serrures, fermetures de fenêtres, … ainsi que les bornes interactives illustrent les conseils des conseillers en technoprévention.

Les visiteurs peuvent également obtenir les coordonnées du conseiller en technoprévention de leur zone de police/commune afin de planifier une visite à domicile.

Pour la troisième année consécutive, la Direction générale Sécurité civile sera également présente au stand et conseillera les visiteurs en matière de prévention incendie.

Dans le cadre de la lutte contre le cambriolage, la Direction Sécurité locale intégrale a élaboré une série de brochures, d’outils et d’avantages fiscaux afin de sensibiliser le public à l’importance de la sécurisation des habitations.

Voici un aperçu des outils présents à Batibouw :

1. Intervention financière accordée aux citoyens dans le cadre de la prévention du cambriolage

La sécurité est une responsabilité partagée. Sur le plan préventif, un rôle important est dévolu aux citoyens. Les incitants financiers doivent être utilisés au maximum afin de mobiliser la société et de rendre les investissements en sécurité plus attrayants pour les particuliers.

Pour cette raison, depuis le 1er janvier 2007, tout citoyen qui sécurise son habitation contre le vol peut bénéficier d’une déduction fiscale égale à 50 % des dépenses réalisées, avec un maximum indexé de 170 € pour l’exercice d’imposition 2009.

Vous trouverez plus d’informations sur la procédure en question sur www.besafe.be.

2. La maison virtuelle

La maison virtuelle informe et sensibilise le public et les professionnels aux mesures de prévention à prendre afin de réduire les risques de cambriolage.

Le public peut se balader dans la maison virtuelle et obtenir ainsi des informations techniques sur les différents éléments présents dans chaque pièce (portes, fenêtres, serrures, …) : une manière ludique d’obtenir des conseils adaptés à chaque composant de la maison.

Nouveauté cette année : plusieurs animations en 3D permettent de visualiser le fonctionnement de matériaux techniques : serrure multipoint, cylindre, …

Vous pouvez consulter la maison virtuelle sur le site www.maisonsure.be.

3. Le e-CTP ou conseiller en technoprévention électronique

Le e-CTP a pour objectif de fournir au citoyen, sur la base d’un questionnaire, un certain nombre de conseils lui permettant de réduire les risques de cambriolage.

Le e-CTP présente des avis relatifs aux mesures organisationnelles, techniques et électroniques. Les mesures organisationnelles (par exemple : la prise de bonnes habitudes) sont des mesures simples et peu coûteuses qui forment la première étape essentielle d’un plan de sécurisation. Viennent ensuite les mesures techniques qui ont pour but d’augmenter la résistance des entrées et sorties. En dernier lieu : les mesures électroniques (par exemple : l’installation d’un système d’alarme).

Les questions du e-CTP sont simples et claires. Les conseils fournis sont, eux, très concrets et pratiques. Le e-CTP se parcoure rapidement et son atout réside dans sa clarté, notamment grâce aux nombreuses photos illustratives. Le e-CTP est également disponible sur le site Internet www.testezvotrehabitation.be.

4. Le vol par ruse

Pour sensibiliser les seniors à la prise de bonnes habitudes et au suivi de certains comportements, la Direction Sécurité locale intégrale a lancé une campagne à destination des seniors afin de mieux faire connaître le phénomène et surtout les moyens de le prévenir.

L’essentiel de l’information et des conseils se retrouve dans un dépliant qu’il convient de conserver à proximité de la porte d’entrée pour pouvoir le consulter lorsqu’une personne se présente au domicile. Cette pancarte a été distribuée aux seniors par les associations d’aide et de soins à domicile, les associations de seniors, les services communaux et les commissariats de police.

La pancarte de sensibilisation ainsi que la brochure d’analyse du phénomène peuvent être téléchargées sur le site de la Direction générale Sécurité et Prévention : www.besafe.be (rubrique ‘nos publications’).

5. Save your numbers/Save your pictures

90% des biens volés retrouvés ne peuvent pas être restitués à leur propriétaire légitime. Lors de la déclaration de vol, les victimes fournissent souvent une description bien trop vague de leurs biens. Dans le cas où les objets volés ont été retrouvés, la police sera par conséquent dans l’impossibilité de retrouver le propriétaire légitime. De nombreux objets ne sont pas personnalisés et ne présentent aucune caractéristique permettant de remonter au propriétaire. Ces objets sont ainsi particulièrement intéressants aux yeux des receleurs.

SAVE YOUR NUMBERS fait référence au numéro de série de chaque appareil, à savoir le numéro d’identification unique qui comporte bon nombre de données techniques. Il est essentiel de conserver les numéros de série des objets de valeur. Lors de la déclaration de vol, un inventaire des objets peut s’avérer fort utile !

SAVE YOUR PICTURES vise plus particulièrement les objets d’art, antiquités et bijoux. Pour ce type d’objets qui ne possèdent pas de numéro de série, il faut dresser un inventaire des biens et en prendre de bonnes photographies.

Dans le cadre de cette campagne, une brochure intéressante a été élaborée afin de faciliter la réalisation de cet inventaire. Cette brochure contient de nombreuses informations utiles, de même qu’un formulaire d’enregistrement détachable. Elle peut être téléchargée sur le site de la Direction générale Sécurité et Prévention : www.besafe.be (rubrique « nos publications »).

Cathy Grimmeau

Conseiller local du SLIZ, SPF Intérieur, Direction Générale Sécurité et Prévention

Thème(s) lié(s) à cet article

Dernière mise à jour

Conférence “Sécurité, Démocratie & Villes” 2017 : ouverture des inscriptions le 9/03/2017
15 novembre 2017

15-17 Novembre 2017, DHUB, Barcelona Organisée par l’Efus, la Généralité de Catalogne et la (...)...

Nos thématiques

Agenda

16
11
2017


24
10
2017


19
10
2017