Forum Belge pour la Prévention et la Sécurité Urbaine

"A l’écoute du sentiment d’insécurité" : un rapport de la Fondation Roi Baudouin, prolongé par 10 laboratoires

Avant d’entrer dans le vif du sujet, voici le contexte dans lequel le manuel pratique "Agir ensemble sur le sentiment d’insécurité" a été réalisé et son mode d’emploi.

Du rapport au terrain

Début 2006, la Fondation Roi Baudouin publiait un rapport intitulé "A l’écoute du sentiment d’insécurité". mais aussi un rapport général sur le sentiment d’insécurité (voir document).

L’intérêt de ses destinataires fut vif. L’une des lignes majeures tracées par le rapport était la suivante : affronter le sentiment d’insécurité passe par un travail local, en impliquant directement les différents acteurs concernés.

Pour mettre en action les recommandations de l’étude et la prolonger sur le terrain, la Fondation Roi Baudouin a décidé de collaborer, en 2007 et 2008, avec deux associations de villes et communes : le Forum Belge pour la Prévention et la Sécurité Urbaine (FBPSU asbl) et la Vlaamse Vereniging voor Steden en Gemeenten (VVSG vzw).

Dans le cadre de ce partenariat, les pouvoirs locaux se sont vus proposer un accompagnement dans la mise en place de projets visant à réduire le sentiment d’insécurité à leur échelle. Baptisées "laboratoires" en vertu de leur caractère expérimental et pilote, ces initiatives devaient s’inscrire dans les objectifs du rapport de la Fondation Roi Baudouin, c’est-à-dire :

Quels "labos" ?

Concrètement, les laboratoires peuvent se définir comme des expériences originales de participation entre des citoyens, des autorités locales et des associations pour agir ensemble sur le sentiment d’insécurité au niveau d’un quartier ou d’une commune.

Dix laboratoires locaux ont été sélectionnés et ont bénéficié d’un appui méthodologique du FBPSU (pour les projets francophones) et de la VVSG (pour les projets néerlandophones).

Pour la partie francophone, les laboratoires se sont développés à Amay, Charleroi, La Louvière, Mouscron et Bruxelles. En Flandre, ce sont les projets des villes d’Anvers, Geel, Lokeren, Maasmechelen et Riemst qui ont été retenus.

Pour en savoir plus sur le partenariat entre la Fondation Roi Baudouin et le FBPSU : voir document

Pour en savoir plus sur les projets flamands

Dans la même rubrique

Thème(s) lié(s) à cet article

Table des matières