Forum Belge pour la Prévention et la Sécurité Urbaine

3.1.4. La médiation

C’est quoi ?

Les problèmes de voisinage prennent généralement place dans le cadre d’un conflit principalement d’ordre relationnel que des usagers sont en peine de résoudre sans aide extérieure, en raison d’un manque de communication.
Expérimentée aux Etats-Unis dans le courant des années 70, la médiation a gagné dans la décennie suivante l’ensemble du monde latin et n’a cessé de se répandre dans l’ensemble des pays développés. Son apparition peut être considérée comme une demande d’innovation sociale émanant de la population et dépassant la polarisation classique et réductrice auteur/victime.

Théoriquement, la médiation est un processus volontaire au cours duquel les personnes impliquées dans un conflit analysent et règlent ensemble leur différent. Le médiateur ne dispose d’aucune autorité pour imposer une décision, mais aide plutôt les parties à résoudre leurs conflits. Les différentes phases de la médiation impliquent des activités destinées à promouvoir le développement d’accords consensuels durables.
Par définition, la fonction de la médiation est le lien, l’élément de communication qui permet de rétablir le dialogue entre les autorités publiques, les usagers et les habitants. Les médiateurs, souvent engagés par la ville, permettent de recréer le lien social sur le terrain et dans les quartiers, en tenant compte de l’ensemble du contexte dans lequel se déroule le conflit ou la tension (économique, environnemental, familial,…), dans le respect d’une logique "win-win" et sur demande des résidents de l’entité ou sur demande d’une institution ou association. Pour cela, ils sont chargés :

Atouts

Défis

Défis à relever pour le bon déroulement d’un processus de médiation

Ressources nécessaires

> Pour en savoir plus

Dans la même rubrique

Thème(s) lié(s) à cet article

Table des matières