Forum Belge pour la Prévention et la Sécurité Urbaine

Etude sur le décrochage scolaire en Région de Bruxelles Capitale

Table des matières

Etude sur le décrochage scolaire en Région de Bruxelles Capitale

Recherche menée à l’initiative du réseau des cellules de veille participant à l’étude sur le décrochage scolaire en Région de Bruxelles Capitale, subsidiée par le Ministère de la Région de Bruxelles Capitale dans le cadre du projet de collaborations intercommunales 2011 déposé sous la coordination de la Commune d’Anderlecht, en partenariat entre l’Institut de Psychologie de l’Université catholique de Louvain (PSY) et le Forum Belge pour la Prévention et la Sécurité Urbaine (FBPSU asbl)

Voici la version PDF de l’étude. La version papier est disponible sur demande par mail à urbansecurity@brucity.be.

Suite à un appel à projets lancé par la Région de Bruxelles-Capitale dans le cadre du plan Sécurité pour l’année 2007, des moyens ont été dégagés pour lutter contre le décrochage scolaire. Des services (initialement nommés par la Région de « Cellules de Veille de lutte contre le décrochage scolaire »), intégrés aux services Prévention, ont été créés ou sont venus renforcer les dispositifs scolaires communaux existants.

Ces cellules sont compétentes pour toutes les écoles du territoire communal : fondamentales et secondaires, francophones et néerlandophones, tous réseaux confondus. Elles disposent de locaux situés hors des enceintes scolaires et judiciaires.

Dans le cadre de leur mission de « Réunir toutes les données qualitatives et quantitatives pour mesurer l’absentéisme scolaire et le décrochage scolaire » , des entretiens ont été réalisés auprès des directions des établissements scolaires de différentes communes.

Lors de ces rencontres, les directions ont exprimé leurs besoins en matière de prévention du décrochage scolaire et de lutte contre l’absentéisme. Afin de compléter ces informations, il manquait la vision des élèves.

Des services de plusieurs communes ont ainsi conjugué leurs efforts, sous forme d’un groupe de travail, afin de mettre en place une enquête par questionnaire auprès des élèves de 3ème secondaire (Général, technique de transition, technique de qualification et professionnel). Par souci de cohérence, il semblait en effet important d’avoir un outil de récolte de données commun afin d’obtenir des résultats à l’échelle régionale.

L’objectif de cette enquête est de mieux comprendre la manière dont les élèves perçoivent et vivent leur environnement scolaire, afin d’identifier des indicateurs susceptibles de guider la prévention du décrochage scolaire dans le but :
-  D’obtenir des données régionales objectives sur le phénomène
-  D’identifier les pistes d’action à investir à l’avenir afin d’argumenter ces axes de travail auprès des directions d’écoles
-  De développer des actions de prévention spécifiques et pertinentes au niveau local et/ou intercommunal
-  De proposer différentes actions en matière d’accompagnement d’élèves

Actuellement, il n’existe pas de telle recherche à l’échelle de la Région de Bruxelles-Capitale. Compte tenu de la multiplicité des communes partenaires de ce projet, la taille et la représentativité de l’échantillon garantissent d’obtenir des résultats fiables et permettent de fournir une assise solide au travail de terrain des services scolaires communaux.

Les cellules de veille bruxelloises participants à cette étude ont créé un réseau reconnu par le Forum Belge de Prévention et de Sécurité Urbaine (FBPSU) en vue de soutenir la recherche. Le FBPSU apporte au réseau un soutien organisationnel et une plateforme d’échange d’informations.

Pour mener à bien ce travail, ces cellules ont souhaité collaborer avec un chercheur interpellé par la thématique du décrochage scolaire, pour un accompagnement méthodologique et pour le traitement des données. Des contacts ont été pris avec les universités francophones implantées en région bruxelloise, et un chercheur de l’UCL a été preneur de ce projet. Un subside a été obtenu auprès de la Région de Bruxelles-Capitale. Seule l’analyse régionale sera publique. Les données par établissement et par commune sont confidentielles. Les communes et les écoles sont les propriétaires exclusifs des résultats les concernant. Aucun établissement ni commune ne pourra être identifié. Cependant, chaque commune et chaque école pourront se positionner en référence aux autres.

Les communes qui ont travaillé à la création du questionnaire sont : Anderlecht, Berchem-Sainte-Agathe, Bruxelles, Evere, Ixelles, Saint-Gilles, Schaerbeek et Woluwe-Saint-Lambert. Lors de la création du réseau fin 2010, celles-ci ont été rejointes par : Auderghem, Etterbeek, Forest, Jette, Saint-Josse-Ten-Noode, Uccle et Woluwe-Saint-Pierre pour la réalisation de l’étude.

Au terme de la recherche, un diagnostic local sur les facteurs du décrochage scolaire pourra ainsi être établi par commune et pour la Région de Bruxelles-Capitale. Ces résultats permettront de mettre en place des actions pour prévenir le décrochage scolaire et favoriser le sentiment de bien-être des élèves au sein de leur établissement et dans leur scolarité en général. Enfin, des perspectives à court, moyen et long terme pourront également être formulées afin d’améliorer l’accrochage scolaire.

Table des matières